Je peux m'informer sur le psoriasis: le blog

Cette année, la Journée mondiale du psoriasis est placée sous le signe de la santé mentale. L’IFPA (International Federation of Psoriasis Associations) a publié des résultats édifiants à ce sujet. Troubles anxieux, dépression : les personnes souffrant de psoriasis ont davantage de risque de développer ces pathologies.1

Longtemps reléguée au second plan, la santé mentale entre de plus en plus dans les considérations des médecins et des patients. Et pour cause, l’impact psychologique d’une maladie chronique peut être retentissant : « Il ne faut pas oublier qu’une maladie chronique causera une énorme pression mentale. Nous avons affaire à un avenir très incertain », explique Caroline Volckaert, psychothérapeute. 

Psoriasis et stress: un cercle vicieux

Près de la moitié des personnes vivant avec le psoriasis (48%) déclarent souffrir d’anxiété.2 Entre les poussées et les phases de rémission, l’incertitude est de mise. « Vais-je avoir de nouvelles plaques ? Quand se manifestera la prochaine poussée ? Comment cacher mon psoriasis durant ce rendez-vous professionnel ? », sont autant de questions qui peuvent tourner en boucle dans la tête des patients et générer de l’inquiétude au quotidien. Réciproquement, l’anxiété peut exacerber les symptômes du psoriasis3, ce qui génère un cercle vicieux. En effet, les démangeaisons chroniques seraient amplifiées à cause du stress, des études suggérant que les troubles anxieux et le psoriasis empruntent des voies moléculaires communes.4   

Un moral en berne

Une corrélation est également démontrée entre le psoriasis et les troubles de l’humeur. La dépression, qui se caractérise par une tristesse persistante et une perte d’intérêt pour les activités quotidiennes5, touche 12% des personnes vivant avec le psoriasis en Europe.6 La peau est le plus grand organe du corps et l’aspect observable du psoriasis jouerait un rôle important dans l’impact sur l’humeur. Les symptômes visibles du psoriasis créent un sentiment de honte chez les patients et ils peuvent commencent à ne plus apprécier leur apparence physique.7 Mais cela n’explique pas tout : il existerait également un lien biologique entre l’inflammation causée par le psoriasis et la dépression.8

Sur le plan relationnel, les choses se compliquent également : 81% des personnes interrogées déclarent que la maladie a un impact sur leurs relations et 4 personnes sur 5 déclarent expérimenter de la stigmatisation, de l’isolation et une image de soi négative, ce qui peut contribuer à une santé mentale détériorée.9

Se faire accompagner

A cause du sentiment de honte et de stigmatisation, les personnes vivant avec du psoriasis peuvent éprouver des difficultés à parler de la maladie avec leurs proches. Il est pourtant crucial de trouver du soutien, d’éduquer son entourage et de parler ouvertement de sa maladie. Un psychologue ou psychothérapeute peut également être une ressource précieuse. Les thérapies cognitivo-comportementale (TCC) ont fait leur preuve dans l’accompagnement des maladies chroniques.10 « Il y a de moins en moins de tabou autour de l’accompagnement psychologique […] Et c’est une très bonne chose pour les personnes atteintes d’une maladie chronique et leurs proches » explique Caroline Volckaert. Complémentaire aux traitements pharmaceutiques, la TCC peut être bénéfique pour les personnes atteintes de psoriasis qui rencontrent des difficultés psychologiques et aurait un impact positif sur la qualité de vie.11

AbbVie SA/NV - BE-ABBV-220134 (v1.0) - October 2022

Références

[1] Inside Psoriatic Disease: Mental Health Report, IFPA, April 2022, https://cms.ifpa-pso.com/tools/Mental-Health-Report_eng.pdf, consulté le 19 octobre 2022.

[2] Inside Psoriatic Disease: Mental Health Report, IFPA, April 2022, https://cms.ifpa-pso.com/tools/Mental-Health-Report_eng.pdf, consulté le 19 octobre 2022.

[3] Inside Psoriatic Disease: Mental Health Report, IFPA, April 2022, https://cms.ifpa-pso.com/tools/Mental-Health-Report_eng.pdf, consulté le 19 octobre 2022.

[4] Klimov E. et al., Psychodermatology: a molecular link between psoriasis and anxiety disorder, Acta Dermatovenerol APA, 2018 Dec;27(4):179-183. https://acta-apa.mf.uni-lj.si/journals/acta-dermatovenerol-apa/papers/10.15570/actaapa.2018.38/actaapa.2018.38.pdf

[5] Mayo Clinic, https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/depression/symptoms-causes/syc-20356007, consulté le 19 octobre 2022.

[6] Inside Psoriatic Disease: Mental Health Report, IFPA, April 2022, https://cms.ifpa-pso.com/tools/Mental-Health-Report_eng.pdf, consulté le 19 octobre 2022.

[7] Sahi F.M. et al., Association Between Psoriasis and Depression: A Traditional Review, Cureus. 2020 Aug 13;12(8):e9708. doi: 10.7759/cureus.9708. PMID: 32944430; PMCID: PMC7489316.

[8] Sahi F.M. et al., Association Between Psoriasis and Depression: A Traditional Review, Cureus. 2020 Aug 13;12(8):e9708. doi: 10.7759/cureus.9708. PMID: 32944430; PMCID: PMC7489316.

[9] Inside Psoriatic Disease: Mental Health Report, IFPA, April 2022, https://cms.ifpa-pso.com/tools/Mental-Health-Report_eng.pdf, consulté le 19 octobre 2022.

[10] White CA. Cognitive behavioral principles in managing chronic disease. West J Med. 2001 Nov;175(5):338-42. doi: 10.1136/ewjm.175.5.338. PMID: 11694487; PMCID: PMC1071616.

[11] Sijercic I, Ennis N, Monson CM. A systematic review of cognitive and behavioral treatments for individuals with psoriasis. J Dermatolog Treat. 2020 Sep;31(6):631-638. doi: 10.1080/09546634.2019.1690625. Epub 2019 Nov 20. PMID: 31696748.

Je peux retrouver une peau nette

Vous méritez de vous sentir bien dans votre peau. Une peau nette est aujourd'hui un objectif de traitement réaliste.

Osez en parler à votre dermatologue et demandez les meilleurs soins grâce à notre guide de discussion.

Découvrez comment

Your voice makes a difference

Be clear about your goals. The power to speak up, feel confident and demand the best care is within you. Sharing your story could be your next step to feeling free from psoriasis—and possibly inspire others to do the same.

Submit your story